Une étude économique pour la période 2018-2035

Le ministre des Finances, Hadji Baba Ammi, a affirmé à Alger qu'une étude économique globale était en voie d'élaboration et sera sanctionnée par une vision et un plan d'action 2018-2035, et ce en collaboration avec des experts de la Banque mondiale (BM) dans le domaine technique dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau plan nationale de croissance économique.

A l'issue de sa rencontre avec le vice-président de la BM pour la région Mena, Hafez Ghanem, le ministre a précisé qu'une "étude globale sur l'économie nationale est en cours d'élaboration et sera sanctionnée par une vision et un plan d'action 2018-2035, ce qui permettra de développer le nouveau programme national de croissance économique en collaboration avec la BM".

L'Algérie" a bénéficié à ce jour d'un soutien technique de la BM en vue de réaliser cette étude, a indiqué M. Baba Ammi. Il a ajouté dans ce sens que la coopération sera renforcée dans ce domaine dans les prochains mois en vue de la réalisation de cette étude en 2018", saluant la coopération "fructueuse" entre l'Algérie et la BM dans nombre de domaines.

Le premier responsable du secteur a fait savoir qu'une autre étude était en voie d'élaboration entre les deux parties portant sur "l'octroi d'aides aux catégories à faibles revenus à la faveur d'un programme spécial", soulignant que ces deux études étaient financées par les fonds propres de l'Algérie et que la collaboration de la BM se limitait à l'aide technique et au savoir-faire.

M. Baba Ammi a exprimé sa satisfaction quant aux résultats de sa rencontre avec M. Ghanem avec lequel il évoqué les relations qui lient les deux parties et la coopération dans différents domaines ainsi que les moyens de son renforcement.

Pour sa part, M. Ghanem a souligné que sa rencontre avec le ministre des Finances avait pour objectif la "promotion du partenariat entre la BM et l'Algérie et l'examen des possibilités permettant d'aider l'Algérie dans sa transition économique".

Le responsable a indiqué avoir examiné avec M. Baba Ammi le rôle de la BM dans l'établissement d'un partenariat technique avec l'Algérie, les programmes relatifs au système de sécurité sociale, l'augmentation des taux de croissance économique et la promotion de l'investissement en Algérie.

Le vice-président de la BM pour la région Mena s'est dit satisfait de la rencontre fructueuse avec le ministre des Finances, soulignant que le partenariat entre son institution et l'Algérie était fort et qu'il œuvrera à son élargissement à autres domaines.

M. Ghanem se trouve en Algérie dans le cadre d'une visite de trois jours en vue de renforcer les relations de partenariat entre la BM et l'Algérie et les élargir à d'autres domaines en vue de concrétiser les objectifs du développement dans le pays.

M. Ghanem aura des entretiens avec des responsables algériens sur le progrès accompli en termes de réalisation des priorités nationales actuelles et le soutien supplémentaire devant être apporté par les expertises internationales de la banque pour la concrétisation de ces objectifs.

Les débats seront axés sur les domaines où la banque assure le conseil technique, comme l'amélioration des systèmes de protection sociale, outre l'objectif de réduction à long terme de la dépendance de l'Algérie aux hydrocarbures, la diversification de l'activité économique pour booster la croissance et assurer l'emploi.La banque mondiale a affirmé auparavant que l'Algérie avait réussi durant les 15 dernières années à réduire les moyennes de pauvreté de 20 à 7%, estimant qu'il s'agissait là "d'un exploit important qui vient s'ajouter au défi actuel, à savoir l'orientation vers une société d'innovation plus productive".M. Ghanem devrait rencontrer lors de sa visite le wali d'Alger Abdelkader Zoukh, de jeunes hommes d'affaires et les représentants de la société civile.

Le portefeuille des opérations de la banque mondiale en Algérie comprend 10 projets d'assistance technique en Algérie destinés à appuyer l'élaboration de la stratégie de la vision 2035, outre l'aide à améliorer le climat des affaires, à réaliser le développement agricole et à perfectionner les réseaux de sécurité sociale.

إضافة تعليق جديد